Manger sainement, nous en avons tous envie mais sans devoir casser la tirelire ou faire l’impasse sur la qualité des aliments que l’on achète. Mais comment faire quand on a un petit budget ?

Dans cet article, nous vous partageons nos 49 astuces qui vous permettront de manger sainement tout en économisant et sans gaspillage. Promis, vous n’y laisserez pas un bras !

Les astuces pour manger sainement – Avant de faire les courses

Quand on a un petit budget courses (ou qu’on a pas envie de dépenser toutes nos économies pour manger), il y a des habitudes à prendre avant de faire les courses. Voici les nôtres :

1 – Faites l’inventaire de vos placard

C’est le point de départ de tout !
Faites le tour de vos placard : jetez ce qui doit être jeté (moisi, périmé…).
Ensuite, avant de faire les courses, consommez ce qui peut être consommé de suite (boites de conserves oubliées depuis 1964, restes du réfrigérateur ou choses qui trainent dans les congélateur depuis des lustres, etc).

Objectif : faire le point sur TOUT ce que vous avez, faire le tris, éliminer ce qui traîne depuis trop longtemps (et qui est toujours mangeable hein ! Sinon, cela part au compost ou à la poubelle).

Une fois que vous savez réellement ce que vous avez dans vos placards,alors vous passerez au point suivant.

2 – Faites une liste de course

C’est surement la base pour bien manger tout en faisant des économies.

Fini les courses freestyle où vous ressortez avec un chariot plein d’imprévus ou de choses qui vous périr dans le frigo.

La liste de course est la chose à faire absolument avant de faire vos achats et après avoir fait le tour de vos placards (si en plus vous avez pu préparer votre planning de repas pour la semaine, jackpot !). Cela vous permet de savoir ce dont vous avez besoin.

Mais pour qu’elle soit efficace, et réellement économe, il ne vous faut acheter que ce qu’il y a dessus, sans faire d’extra.

Si vous n’y aviez pas pensé au moment où vous avez fait votre liste, c’est que vous n’en aviez surement pas besoin immédiatement (bon si vous avez oublié de noter le papier wc, on vous accorde le droit de ne pas attendre la semaine prochaine pour le prendre…).

3 – Mangez avant de faire les courses

Ceci n’est pas une légende !
Rien de pire pour acheter tout et n’importe quoi que de faire les courses le ventre vide. L’appel du ventre sera terrible. C’est lui qui risque de prendre le contrôle sur vos courses… Mangez (même léger mais de façon à être repu.e) avant de faire les courses. Vous verrez, vous serez beaucoup moins tenté…

4 – Privilégiez les commerçant de proximité

N’hésitez pas à privilégier les commerçants de proximité : boucher, poissonnier, crémier… (nous ne parlons pas des supérettes !) Ils proposent des produits de qualité et pas forcément plus chers qu’en supermarchés ! vous seriez étonné.e.

Ils sauront vous conseiller vers des produits ayant un bon rapport qualité/prix, vous donneront des astuces cuisines et, si vous êtes régulier.e.s, vous feront peut être des prix ou des gestes de sympathie.

De plus, on peut aller chez eux avec un budget fixe et ils feront en sorte de ne pas le dépasser.

5 – Faire des cueillettes

Idéal pour faire une sortie en famille, faire découvrir des fruits et des légumes dans leur “milieu naturel” aux enfants (non les haricots verts ne poussent pas dans les arbres ou dans les boîtes de conserve) et passer un bon moment en famille.

De plus, comme c’est vous qui cueillez vos produits, les coûts sont moins élevés (puisque vous achetez directement au producteur) et vous choisissez la quantité dont vous avez besoin

Mon astuce : chaque été, je cueille plein de fraises. Je garde une partie pour manger tout de suite et une autre que je mets au congélateur. Avec celles-ci, je me fais de bons sorbets en hiver. Trop bon !!

6 – Faire un tableau de prix des aliments que l’on consomme le plus souvent

Je sais que c’est un peu fastidieux, donc ne le faites que pour les produits que vous achetez au minimum chaque mois.

Cela vous permettra de vérifier qu’une promotion est bien une bonne promotion et de voir d’un magasin à l’autre si ce produit et plus ou moins cher. L’idée n’est pas de vous faire courir d’un magasin à l’autre, mais bien de vérifier que vous vous en sortez financièrement.

7 – Un produit périmé n’est pas toujours à jeter

Attention, un produit moisi, qui sent ou qui est suspect est à jeter direct !

Mais il est bon de savoir que certains aliments ne contiennent pas de DLC (date limite d’utilisation : à jeter dès que la date est atteinte) mais une DLUO (date limite d’utilisation optimale : toujours bons après la date).

Surveillez vos dates de péremption et ne jetez pas de façon systématique les produits avec une DLUO.

49 astuces pour manger sainement avec un petit budget

Ce visuel a été réalisé par Récup et Gamelles, association lyonnaise engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Les astuces pour manger sainement – Pendant les courses

Quand on veut éviter de perdre un bras quand on fait ses courses saines, il y a quelques astuces à suivre.

8- Une seule personne va faire courses

Faire les courses à plusieurs ça peut être “sympa” (quoi que…) mais c’est vraiment la pire idée au monde pour faire des économies.

Vous ne devez pas gérer seulement “vos pulsions” mais aussi celles des personnes qui vous accompagnent. Et avec la fatigue des courses, l’envie de ne pas se prendre la tête et celle d’en finir au plus vite, on peut facilement se retrouver avec pas mal d’imprévus dans le chariot.

9 – Utilisez le “scan libre” pour vérifier les prix en temps réel

Cette petite scannette vous permet de savoir, au fur et à mesure que vous mettez dans votre chariot, le montant exact de ce dernier et donc de respecter votre budget.

10 – Faites les courses avec une calculatrice

Je sais, en voilà une idée bizarre. Mais si votre magasin n’utilise pas le système de scannette (voir point 9), la calculatrice vous y aidera.

Cela vous permettra d’éviter les mauvaises surprises à la caisse et peut être de reposer les produits qui finalement ne vous sont pas très utiles.

11 – Faites attention aux fausses promotions

Et oui, il est souvent très attirant de céder aux cloches des promotions mais attention ! On achète souvent certains produits, justement parce qu’ils sont en promotion, alors que l’on n’en a pas réellement besoin ou qu’on ne les consomme jamais autrement.

Les grandes surfaces l’ont bien compris et vous attirent avec leurs magnifiques promo. Donc oui à la promotion mais uniquement s’il s’agit de produits que vous utilisez régulièrement.

Un autre piège des promotion : les prix gonflés.

J’en ai fait l’expérience il y a peu avec de la crème fraîche. J’utilise la scannette de mon supermarché et scanne ma crème fraîche. La promotion “2+1 gratuit” ne fonctionne pas puisque le prix sur ma scannette est de 2,60€ l’unité et que cette même crème fraîche en promotion était normalement à 3,70 € l’unité (soit 7,4€ les 3 en promotion au lieu de 7,80€ les 3 hors promotion. Il est où mon “+1 gratuit” ?) Comme quoi les promotions ne sont pas toujours aussi intéressantes qu’on essaie de nous le faire croire…

12 – Gardez un œil sur les bonnes promotions

Heureusement, il existe tout de même de vrais bonnes promotions : celles sur les produits que l’on utilise couramment, dont on connaît le prix habituel et donc pour lesquels on sait que la promotion vaut le coup !

Là, n’hésitez pas si vous avez de la place à faire un peu de stock ou à congeler si besoin.

Mais là, c’est si vous connaissez bien vos produits et les prix initiaux. N’utilisez pas les promotions comme excuse pour acheter des biscuits qui vous font de l’œil alors que vous n’en mangez pas habituellement. On vous a vu venir !

13 – Limitez les produits industriels

Non seulement ils coûtent souvent très chers mais en plus, ils ne sont pas super bons pour la santé. Alors sans les supprimer, essayez de limiter leur consommation.

14 – Regardez le prix au kilos

Afin de comparer les produits entre eux, le prix au kilos est le meilleur des indicateurs.

Attention aux “formats famille”, on pourrait croire que le prix au kilos serait moins élevé (puisque plus de produit) mais pas forcément. Soyez vigilants.

15 – Évitez les emballages individuels

Non seulement parce que c’est mauvais pour l’environnement mais également parce que les emballages individuels ont un coût… que vous payez.

Pour un même produit (type gâteau) emballé individuellement ou en vrac, l’emballage individuel a de très grandes chances d’être bien plus cher…

Optez plutôt pour des pinces à sachet pour garder la fraîcheur et des boites hermétiques pour le transport…

16 – Achetez des fruits et légumes de saison

Les fruits et légumes de saison sont bien souvent les moins chers et les meilleurs (et aussi les plus riches en vitamines et en minéraux) car ils sont justement de saison.

Un bon moyen de bien manger à moindre coût.

manger sainement avec un petit budget

17 – Les fruits et légumes à moins de 1€

Un peu dans la même idée des fruits et légumes de saison, de plus en plus d’enseignes (mais aussi au marché et maraîcher) proposent des fruits et légumes à moins de 1€.

Idéal pour un petit budget.

Pour rappel, ce n’est pas parce qu’un légume est moche qu’il n’est pas bon ! Nous avons l’habitude des produits calibrés alors que ce n’est pas du tout synonyme de qualité.

18 – Faites vos courses sur internet

En faisant vos courses alimentaires sur internet, vous êtes sûr.e de ne pas être tenté.e par les autres rayons et de respecter votre budget course.

Vous ne prenez que ce dont vous avez besoin, sans superflus (et en plus, vous gagnez du temps ! C’est magique.)

19 – Ou payez en liquide avec un budget prédéfini

En payant en liquide, vous êtes également certain.e de ne pas dépenser plus que ce que vous avez. Sinon, il vous faudra laisser certains articles à la caisse.

20 – Évitez les produits allégés

Ils sont globalement bien plus chers que leurs équivalents “classiques”.

De plus, ils ne sont pas forcément bons pour votre santé. Non, les produits allégés ne font pas maigrir et finalement, ils augmentent le risque de diabète de type 2.

21 – Achetez ce que vous savez que vous allez manger

C’est tellement évident qu’on ne le fait pas

Qui n’a pas chez lui des produits qu’il n’utilise pas, pour un au cas où…

Perso, je peux vous faire une petite liste : une bouteille de lait de coco (pour un plat que je mangerai seule un jour), des lentilles corails (j’en suis pas fan finalement), une boite de haricots plats (pour si un jour j’ai plus de légumes pour mon fils dans le congélateur sauf que je renouvelle mon stock…mais qui sait si une attaque de zombies survient et que je me retrouve cloîtrée chez moi, je serai contente de les avoir ces haricots que je n’aime pas…), un boite de préparation pour porc au caramel (j’ai très envie de goûter mais si ce n’était pas bon et que je gâche un rôti de porc ?).

Bref, on oublie ces achats au cas ou et on ne prend que ce que l’on va utiliser dans la semaine…

22 – Évitez les achats compulsifs

Dans la même idée que d’acheter que ce que l’on sait que l’on va manger, il est important également de limiter les achats compulsifs (oui même si on sait que l’on va les consommer…).

Plus vous achetez sur des coups de têtes, plus vous vous éloignez de votre liste de course et plus votre alimentation risque de se déséquilibrer sur la semaine… Alors un achat compulsif oui (le petit plaisir de la semaine) mais tout le chariot, non.

« Les lardons sont en promo, alors on prend tout ! »

23 – Faire la fin du marché

En fin de marché, il peut arriver que certains producteurs/revendeurs se retrouvent avec soit trop de marchandise, soit de la marchandise qu’ils vont mettre à la poubelle (produits “moches”, trop mûrs, etc).

N’hésitez pas à parler aux producteurs/revendeurs soit pour qu’ils vous fassent un prix, soit pour voir si il y a des produits qui vont finir à la poubelle et les récupérer pour en faire des soupes, les congeler, des salades de fruits, des gratins, etc.

24 – N’oubliez pas les surgelés

Acheter du frais, c’est très bien ! Mais si besoin, ne faites pas l’impasse sur les surgelés. D’autant plus si vous n’êtes pas sûr.e de quand vous consommerez certains aliments. (Mon exemple : le choux fleur… impossible d’en finir un frais en entier. Y a toujours une partie qui finit toute seule au fond de frigo. Du coup, je le prends surgelé.)

Les surgelés sauront vous dépanner, limiteront le gaspillage, sont nutritionnellement tout aussi (voir parfois plus) intéressants que les produits frais et se conservent longtemps.

25 – Acheter certains articles en gros

Entre le prix au kilos parfois plus bas et les bonnes promotions, il ne faut parfois pas hésitez à acheter certains produits en vraiment très grosse quantité. Quitte à faire votre stock pour l’année (bon j’avoue il faut avoir la place de stocker).

Exemple : la farine. Si vous en utilisez beaucoup et que vous aimez les bons produits, n’hésitez pas à chercher un moulin près de chez vous. Vous trouverez certainement des sacs de 5 ou 10 kilos de farines délicieuses à des prix attractifs.

26 – Gardez un œil sur les marques distributeurs

On les oublie parfois parce qu’on a tendance à penser qu’elles sont moins bonnes gustativement et nutritionnellement,  mais les marques de distributeurs font souvent de très bons produits pour un coût moins élevé.

N’ayez pas peur de tenter l’expérience, osez, vous serez sans doute surpris.

27 – Avoir une carte de fidélité

Alors, on est totalement d’accord, pour certaines cartes fidélités, on se demande toujours quel est l’intérêt de les posséder. Mais en ce qui concerne les courses, en règles générales, les cartes fidélités permettent tout de même de cumuler un peu d’argent et c’est là tout leur intérêt.

Même si les économies ne sont pas forcément faramineuses, c’est toujours cela de pris. Surtout si vous allez toujours dans le même magasin.

28 – Achetez la juste quantité

Si vous ne connaissez pas le rayon vrac, sachez que pour certaines recettes, il vous sera d’une aide “anti-gaspillage” précieuse.

Acheter en vrac vous permettra de prendre la juste quantité d’un produit et vous évitera l’achat d’un sac entier qui ne vous servira que rarement.

Exemple : il vaut mieux acheter 50 gr de noisette en vrac qu’un gros sachet, surtout si vous en consommez rarement.

Achetez dans les magasins de vrac permet également de découvrir de nouveaux produits, d’en prendre des petites quantités pour tester. Et souvent, acheter en vrac est moins cher avec des produits de meilleure qualité. N’ayez pas peur de rentrer dans une boutique de vrac. On y trouve des choses incroyables !

Pour en savoir plus => http://feelingfood.fr/blog/37-astuces-faciles-demarrer-zero-dechet-faire-economies/

 

Les astuces pour manger sainement – Préparer ses repas

Mangez sainement avec un budget économique passe aussi par une bonne gestion des repas. Voici les astuces :

29 – Cuisinez maison

Non seulement c’est meilleur pour votre santé, car sans aucun “truc” bizarre et imprononçable dans la liste des ingrédients, mais aussi bien meilleur pour votre budget !

Les produits industriels coûtent bien plus cher que leurs équivalents maison et ont tendance à vous donner faim plus vite…

30 –  Préparez vos plats en avance avec le meal prep

Le meal prep est la technique ultime pour ne pas gaspiller et économiser !

Vous faites vos courses d’après une liste de repas pré-établis, puis vous cuisinez pour toute la semaine vos repas en 2/3h.

Hop au congélateur ou au réfrigérateur et vous voilà tranquille pour une semaine.

Pour en savoir plus => http://feelingfood.fr/blog/meal-prep-sante/

31 – Cuisinez de plus grosses portions

Oubliez que vous êtes 2, 3, 4 ou plus à la maison.

Quelque soit le nombre de personne pour qui vous cuisinez, doublez (ou triplez) toujours les portions. Cuisinez vos plats maison en plus grande quantité et congelez les.

Vous aurez ainsi des plats maison préparés à l’avance pour les jours de grève de cuisine. Cela ne vous demandera pas plus de temps en cuisine mais vous fera faire des économies tout en gagnant du temps dans votre semaine.

32 – Coupez vos fruits et légumes vous-même

Je parle là des fruits et des légumes frais.

Aujourd’hui, il est possible de trouver des fruits et des légumes frais déjà coupés (et même assaisonnés). Alors oui, cela vous fera gagner quelques secondes en cuisine mais le prix payé n’est pas du tout à la hauteur. Investissez plutôt dans un robot ou une mandoline qui seront vite amortis…

33- Évitez de grignoter en préparant à manger ou avant le repas

Même s’il y a des chances que vous ayez moins faim en passant à table, le grignotage avant le repas augmentent les risques de gaspillage à table.

Sans compter que les produits grignotés sont souvent des produits appétants, riches et chers au kilo (chips, saucisson, cacahuètes, fromage…).

34 – Réutilisez vos restes

Les restent peuvent parfaitement faire de nouveaux repas succulents : tartes, restes de bolognaise transformés en lasagne, reste de poulet en sandwich ou en couscous rapide…

Ne les jetez pas, sublimez les.

Les astuces pour manger sainement – Pendant le repas

Quand vous mangez, il y a également quelques habitudes à prendre afin d’éviter de consommer inutilement.

35 – Réduisez votre consommation de viande ou de poisson

On ne vous apprend rien, la viande et le poisson, cela coûte cher.

Pour continuer d’en consommer, tout en gardant son porte monnaie bien garni, l’idéal est de réduire sa consommation de viande ou de poisson.

Nous sommes 3 à la maison et on mange en moyenne 150 gr de viande par repas au lieu des 250/350 gr en moyenne pour une famille de 3 personnes. Une économie de 100 gr par repas cela fait en moyenne 1,4 kg de viande en moins sur la semaine… (car oui comme beaucoup on en mange midi et soir).

Pour en savoir plus => http://feelingfood.fr/blog/14-bonnes-raisons-de-diminuer-sa-consommation-de-viande/

36 – Ne pas se resservir

Et oui petit gourmand, lorsque l’on se ressert, ou qu’on cherche absolument à finir le plat, c’est une portion pour un autre repas qui est consommé.

Et si vous avez l’habitude de vous resservir, ces portions “perdues” s’accumulent sur la semaine… Alors sans vous affamer, servez vous si vraiment vous avez faim une bonne portion et si vous souhaitez vous resservir juste parce que le plat est super bon prenez en juste une bouchée supplémentaire et consommez la en pleine conscience.

Vous mangerez le reste un autre jour.

37 – Prenez le temps de manger

En prenant le temps de manger, vous serez mieux rassasié.e. Vous serez moins tenté.e de vous resservir et vous n’aurez sans doute pas besoin de collation dans la journée (en tout cas moins envie de grignoter).

38- Mangez en pleine conscience

Manger en pleine conscience permet également d’augmenter le temps de repas et de diminuer les envies de grignotages.

En prenant conscience de ce que vous mangez, vous mangez naturellement moins (et mieux).

39 – Arrêtez de manger lorsque vous êtes rassasié.e

En s’arrêtant de manger lorsque l’on est rassasié.e, on évite de dilater son estomac et donc de rentrer dans le cercle vicieux de “j’ai plus faim donc je me force” donc je dilate mon estomac donc je mange un peu plus à chaque fois…

Ainsi, vous ne mangez pas plus que ce dont vous avez besoin et faites des économies. CQFD

40 – Privilégiez l’eau du robinet à l’eau en bouteille

L’eau du robinet en France est totalement potable.

Bien moins chère et surtout bien meilleure pour l’environnement, elle est également bien moins lourde à transporter.

Si vous n’appréciez pas son goût, voici une petite astuce : les perles en céramique.

Pour en savoir plus => http://feelingfood.fr/blog/astuce-pour-boire-eau-robinet-stop-plastique/

 

Les astuces pour manger sainement – Astuces complémentaires

Voici nos astuces complémentaires pour manger sainement avec un petit budget !

41 – Utilisez votre congélateur

Que se soit pour stocker vos “bonnes affaires” (vous savez les supers produits que vous avez trouvé en promotion mais qui ne vont pas se conserver longtemps) ou pour conserver vos plats préparés maisons en avance. Votre congélateur est votre meilleur ami pour faire des économies et manger bien.

42 – Limitez le gaspillage alimentaire

Rien de pire pour gaspiller de bons produits que de les oublier dans le réfrigérateur.

Faites bien attention à vos stocks et aux dates de péremptions. Mais soyez également vigilant.e avec vos fruits et vos légumes.

En limitant le gaspillage alimentaire, on est sûr d’utiliser tous ses achats et donc de faire des économies.

43 – Congelez vos épluchures de légumes

Voilà une astuce qui peut vous paraître bizarre mais faire lorsque vous épluchez des légumes (préalablement lavés et si possible bio), mettez les épluchures dans un sac congélation et congelez-les.

Au fur et à mesure, votre sac se remplira de légumes divers et variés. Qu’en faire ?? Tout simplement un délicieux bouillon de légumes maison. Idéal pour l’hiver ou pour une super soupe à l’oignon !

44 – Embarquez une lunch box au travail

Si vous ne rentrez pas manger chez vous, l’idéal pour faire des économies, mais surtout pour bien manger, c’est d’apporter votre repas.

Restes de la veille, petite salade préparée le matin ou meal prep sorti du congélateur, il existe pleins d’astuces pour que cela ne vous prenne pas beaucoup de temps (c’est sur moins que de sortir acheter un repas). En plus, cela vous permettra d’équilibré vos déjeuners.

45 – Pensez à vider votre congélateur de temps en temps

On est tellement rassuré.e d’avoir du stock au congélateur que l’on oublie de le vider de temps en temps.

L’idéal, deux fois par an, videz le complètement (cela vous permettra de le nettoyer et de le dégivrer). Vous pourrez ainsi recommencer votre stock avec de bons produits bien frais et ne pas oublier ces derniers pendant des années par la suite…

46- Faites du sport

Quel rapport vous demandez-vous ?

Faire du sport permet de libérer des endorphines, vous savez ces petites hormones du bonheur qui vous font vous sentir bien… les mêmes qui sont libérées (délivrées) après avoir consommé du… sucre.

Donc faire un peu de sport, ou d’activité physique, de façon régulière permet de diminuer les envies de sucre (et si on mange un peu moins de sucre on dépense moins d’argent).

manger sainement avec un petit budget

47 – Cultivez vos herbes aromatiques

Simples, pratiques et de meilleures qualités, les herbes aromatiques cultivées à la maison ne prennent pas beaucoup de place, demandent peu d’entretien et vous permettront de donner un bon petit goût à tous vos plats.

En prime, les herbes aromatiques que vous cultivées vous-même vous coûteront bien moins cher et sauront se renouveler.

Et quel plaisir d’avoir sa propre production !

48-  Nettoyez votre frigo régulièrement et dégivrez votre congélateur

Un frigo et un congélateur nettoyés régulièrement consomment moins d’énergie et préservent mieux vos produits donc, ils limitent le gaspillage.

Un frigo qui n’est pas nettoyé risque de contenir des bactérie. Vous vous retrouverez donc avec des légumes et des fruits qui moisissent vites, un beurre qui devient rance, etc…

L’idéal étant de laver son réfrigérateur une fois par mois et son congélateur tous les 6 mois.

49 – TooGoodToGo

TooGoodToGo c’est l’application qui vous permet d’acheter à moindre coût les invendus des commerçants de proximités, donc de réduire le gaspillage alimentaire. C’est bon pour votre porte monnaie et c’est bon pour la planète.

Nous n’avons aucun partenariat avec eux, c’est juste qu’on trouve l’idée top ! Un peu comme les fins de marché.

Avez-vous déjà mises en place certaines de ces astuces pour manger sainement et pour pas trop cher ? En avez-vous d’autres à conseiller ?

A très vite,

Aline & Maurianne
#teamfeelingfood