Parce qu’il est important que vous sachiez qui se cache derrière Feeling Food, nous avons décidé de nous présenter par le biais du blog. Au fil du temps, vous pourrez nous retrouver sur les réseaux sociaux, via des vidéos, voir même en vrai lors d’une rencontre Feeling Food. En attendant, chacune d’entre nous vous à préparer un petit mot !

Et c’est Maurianne qui démarre ! Co-fondatrice Feeling Food, c’est aussi la diététicienne de l’équipe. Celle qui vous a préparé tous les programmes alimentaires et qui vérifie la justesse des algorithmes pour que vous ne vous retrouviez pas avec le programme du voisin !

Le petit mot de Maurianne

 » Diététicienne nutritionniste, j’ai obtenu mon diplôme en 2010. J’ai toujours su que je voulais aider les autres, mais je n’ai pas tout de suite pensé  à la diététique. Aujourd’hui, je ne regrette pas mon choix car je m’épanouis pleinement dans mon métier.

J’ai un parcours plutôt atypique avec les aliments. Cela me permet d’être au plus proche de mes patients, de mieux les comprendre et de pouvoir trouver de multiples solutions à un “souci”. En effet, je n’ai pas mangé de légumes avant l’âge de 20 ans (au moment de mes premiers cours de diététique pour être honnête !), sauf si vous comptez la sauce tomate mixée avec les deux morceaux de viande hachée en conserve… Et je ne mangeais pas de fruits non plus. Mais là, c’est à cause d’une intolérance: mon corps ne tolère pas plus d’un fruit par jour, et encore tout dépend desquels. Pourtant, j’adore ça ! Enfin tous, sauf les litchis.

Bref, vous l’aurez compris, j’étais très difficile et mangeais principalement : des pâtes, de la viande, du pain, du beurre et des biscuits (au chocolat). Parfois une crème (au chocolat) en guise de dessert.

Pour une diététicienne en devenir, je partais de loin ! Et surtout, je stressais beaucoup à chaque invitation, sachant que je n’aimerai sûrement rien.

Puis en grandissant, et notamment avec mes études de diététique (et les cours de cuisine où l’on nous oblige à goûter les plats cuisinés), je me suis dit que tout ne pouvait pas être mauvais au goût. J’ai donc fini par accepter de goûter, surtout lors de repas dans de bons restaurants. J’ai également essayé de cuisiner ce qui m’avait plût.

Aujourd’hui, à part le chèvre, les fruits de mer et crustacés, les abats, les haricots verts, tous les choux (quoi qu’Aline me fait manger du brocolis), les litchis et le camembert, je n’ai plus peur. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer ! Bon et je dois quand même vous avouez un truc : j’ai une véritable passion pour les cookies des trublions du goût…

Une fois le diplôme en poche, j’ai décidé de m’installer à mon compte, en libéral et surtout au domicile de mes patients. Cela me permet d’avoir une approche différente du cabinet, d’entrer dans leur univers et de mieux connaître leur mode de vie (sans être intrusive non plus). En tant que diététicienne à domicile, je m’adapte au cas par cas, j’apprends à connaître chaque patient. Et comme je le dis toujours, c’est à moi de m’adapter au patient et pas l’inverse.

Mon métier m’a également permis de rencontrer Aline, avec qui l’on partage le goût des bonnes choses et du partage culinaire, et notamment du plaisir culinaire par le bien manger. Car oui, l’on peut manger bien et bon, même très bon ! Aline m’a également réconciliée avec les brocolis, l’avocat et les épinards, ce qui n’était pas chose gagné… (Et vu que c’est moi, Aline, qui mets en ligne cet article, je me permets d’ajouter mon grain de sel : je suis pas peu fière de moi !!!)

Ensemble, nous avons voulu créer Feeling Food, nous avions chacune de notre côté la même vision de l’alimentation et cette même envie d’aider les autres et pas uniquement à leur faire perdre du poids, car l’alimentation n’est pas qu’un chiffre sur la balance. Notre objectif : vous faire sentir bien, manger bien et surtout avec du plaisir !

Dans la conception de la partie diététique de Feeling Food, j’ai donc choisi de toucher le plus de monde possible et au même titre que dans mon travail en tant que diététicienne à domicile, de m’adapter à vous. Ainsi, nous vous proposons plus de programmes que n’importe quel autre site de coaching diététique. Simplement parce que nous souhaitons nous adapter à chacun d’entre vous. Que vous ayez une maladie ou une intolérance alimentaire, que vous souhaitiez perdre, prendre ou stabiliser votre poids, que vous ayez des convictions alimentaires comme être végétarien ou végétalien… quel que soit votre profil, nous pouvons vous aider à gérer votre quotidien, sans prise de tête, tout en vous permettant de partager les repas avec vos proches.

Avec Feeling food, j’avais envie d’aller encore plus loin dans mon métier et être à vos côtés. Je suis là pour vous accompagner, afin que vous deveniez acteur de votre santé ! »

Maurianne

Maurianne RAILLIER, co-fondatrice et diététicienne Feeling Food

Maurianne RAILLIER, co-fondatrice et diététicienne Feeling Food

A très vite,
Aline & Maurianne
#teamfeelingfood

programmes-dietetiques-perte-poids-feeling-food

%d blogueurs aiment cette page :