L’été, c’est synonyme de vacances, soleil, farniente, plaisir ! Une période emplie de belles promesses et de beaux moments en perspectives. L’été, on navigue entre l’envie de lâcher la pression, de se faire plaisir mais aussi de ne pas prendre de poids… et bien oui, on a pas fait des efforts toute l’année pour tout envoyer valser en quelque jours. 

La culpabilité peut vite prendre le dessus ! Et c’est pourtant l’effet contraire de ce pour quoi l’été existe. Alors, nous allons te donner nos 11 conseils pour bien manger en été et éviter de prendre du poids. 

1/ On adapte les repas à notre rythme d’été

Si changement de rythme il y a en été, il va être important d’adapter ses repas à ce nouveau rythme. Ce n’est pas grave s’il n’y a pas les 3 repas habituels par jour, mais il va être important de continuer à respecter son corps et sa faim.

Si on se lève plus tard, il y a donc 2 possibilités :

  • petit-déjeuner ou bruncher au réveil puis décaler le repas du midi
  • attendre un tout petit peu et prendre le déjeuner à midi (si l’on a pas trop faim au réveil notamment) et reprendre son rythme habituel en étant toujours à l’écoute de sa faim.

Il n’est pas rare de ne plus prendre de collation l’été ou au contraire, de part une activité plus importante, d’en ressentir le besoin. Dans un cas comme dans l’autre, on s’adapte (et on écoute sa faim !).

2/ On prend le temps de se poser

L’été, c’est la saison idéal pour ralentir le rythme, profiter de la vie, de ses proches mais aussi pour se poser. 

Se poser au moment des repas pour prendre le temps de manger, de savourer et de déguster tout en profitant de ses proches.

Se poser et prendre un peu de temps pour soi chaque jour, pour décompresser, pour ne plus s’oublier et pour prendre soin de soi.
Se poser pour ralentir, pour sortir de son quotidien, pour diminuer son stress, pour prendre le temps de planifier non pas des taches mais des envies

On profite de son été…

3/ On se fait des salades rassasiantes

L’été, on a bien souvent envie de manger plus léger et de privilégier les salades. Et c’est une super bonne idée ! C’est digeste, ça permet de réhydrater l’organisme et de se faire plaisir. Mais il ne faut pour autant pas oublier de la faire suffisamment rassasiante pour ne pas avoir envie de grignoter tout l’après-midi. 

Que des légumes risquent de ne pas suffire. Il est important d’y ajouter un peu de féculents (pâtes, riz, semoule, croûtons…), une protéine (même une ½ portion) animale ou végétale. 

Et pourquoi pas tester de nouvelles huiles riches en oméga 3 comme l’huile de lin, de noix ou de noisette et ajoutez quelques oléagineux ou graines à la salade ?

4/ On pense à bien s’hydrater

Bien s’hydrater tout au long de l’année, c’est important. Mais l’été, c’est primordial. Il est même recommandé d’augmenter sa consommation d’eau et surtout de ne pas attendre d’avoir soif pour boire. 

Il ne faut pas oublier que la sensation de soif est déjà un signe de déshydratation.

Rappelons aussi que la peau s’assèche énormément sous l’effet du soleil. Une hydratation du corps à minima une fois par semaine à l’aide d’une crème hydratante est importante (l’idéal étant chaque jour).

Une bonne hydratation favorise le bon fonctionnement de l’organisme mais assure aussi l’élasticité de la peau.

Petite astuce hydratation d’été : un verre d’eau 

  • au réveil, 
  • au déjeuner 
  • au goûter 
  • au dîner, 
  • chaque repas : dans la matinée, entre midi et goûter, en soirée
  • avant de se coucher 

= 8 verres d’eau par jour soit 1,6L d’eau minimum par jour

Astuce n°2 : n’hésitez pas à mettre des alarmes pour penser à boire

5/ On profite des barbecues sans culpabiliser

Les barbecues ont souvent une mauvaise réputation mais à tort. En soit, un barbecue est un mode de cuisson. Il n’y a donc aucun problème à en consommer même quotidiennement. 

Il est également possible de les accompagner de pleins de choses variées. D’accord pour les frites et les chips de temps en temps, mais il est également possible de les accompagner de salades composées, de flans de légumes, de légumes grillés au barbecues, de purées, de tartes, écoutez vos envies et surtout variez.

Si la proposition de viande est multiple, essayez de voir à quel moment sera cuit la viande que vous voudriez consommer afin d’adapter l’apéro ou le repas à ce choix.

N’oubliez pas non plus que des barbecues, vous allez pouvoir en refaire. Par conséquent, si vous n’avez pas mangé une viande lors d’un barbecue et qu’elle vous faisait envie, vous pouvez refaire un barbecue par la suite en sélectionnant cette viande.

Quant aux sauces, consommées avec modération elles n’auront aucun impact.

Le BBQ, c’est juste un mode de cuisson : profite !

6/ On profite des apéros sans culpabiliser

Les apéros en font trembler plus d’un. Synonyme d’abus, de calories et de plaisir coupable. Mais l’apéro c’est aussi du plaisir (non coupable), du partage, du repos bien mérité et pleins de possibilités. 

Alors on est d’accord, des apéritifs ou mais sans excès. Et pour se faire plusieurs astuces :

  • boire un verre d’eau entre 2 verres d’alcool (et ça vaut aussi pour le repas)
  • varier entre les biscuits pourquoi pas privilégier les préparations maison
  • ne pas finir l’apéritif en ayant déjà plus faim et pour ce faire il faut prendre son temps.
  • On oublie le réflexe biscuit – bouche – biscuit – bouche… on prend le temps de mâcher et de discuter (la bouche vide).

Si jamais tu as du mal à ne pas culpabiliser, notre article « Comment compenser un repas copieux » pourra t’aider.

7/ Les glaces ne sont pas nos ennemies

Qu’elles ont mauvaise réputation et qu’est ce qu’elle font culpabiliser ces glaces ! Et pourtant elles sont délicieuses, source de plaisir et de bonheur. 

Les glaces ne sont pas nos ennemies. 

Astuce 1 : elles sont parfois trop grosses par rapport à l’appétit qu’il nous reste en fin de repas. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à s’arrêter lorsque l’on a plus faim et/ou que l’on se sent bien et la remettre au congélateur pour la finir plus tard même s’il s’agit d’un Magnum ou d’un esquimau.

Astuce 2 : si vous recherchez juste le côté glacé/frais,  vous pouvez mixer des fruits surgelés avec du yaourt sera juste parfait ! Et pour le côté gourmand, vous pouvez rajouter des toppings comme un carré de chocolat fondu ou une cuillère de caramel, un biscuit coupé en morceau, des fruits oléagineux, un morceau de nougat concassé…

8/ On en profite pour faire les marchés

Si vous n’êtes pas adepte des marchés l’année, de très nombreux villages en proposent l’été. C’est l’occasion de faire le pleins de fruits et légumes frais, de manger local (et souvent bio), de découvrir des spécialités de la région et de côtoyer des professionnels qui pourront vous donner des conseils et des astuces.

9/ On écoute sa faim

C’est vrai que chez Feeling Food, on insiste beaucoup sur le respect de sa faim et de sa satiété. Mais c’est parce qu’aucun conseil diététique n’est plus important à notre sens que celui là. 

D’autant plus que l’été est propice à la gourmandise et qu’il serait dommage de culpabiliser de s’être fait plaisir. L’écoute du corps est le meilleur “garde fou”, la meilleure façon de savoir si on a été en adéquation avec nous-même ou si l’on a un peu trop mangé. 

Faites confiance à votre corps.

10/ On découvre de nouvelles choses

L’été peut être l’occasion de tester de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs, des choses que l’on ose pas, des choses qui nous tente. Et puis même si la recette n’est finalement pas à la hauteur est ce bien grave ? 

On peut même tester de nouvelles façon de consommer certains aliments que l’on apprécie ou tester à nouveau des aliments que l’on pense ne pas apprécier. L’été est propice aux découvertes. Et pourquoi pas découvrir ou redécouvrir des aliments avec nos enfants ?

11/ On fait le plein de vitamine D

Savez-vous que la vitamine D est une vitamine essentielle à l’organisme ? Elle fait partie des vitamines liposolubles, c’est à dire que l’on retrouve dans les matières grasses.

Elle joue un rôle important dans le système immunitaire et aide à réduire l’ostéoporose et à prévenir les fractures.

On la trouve dans les poissons gras (saumon, thon, hareng, maquereau), le foie de morue, les œufs, les fromages et le beurre.

Mais surtout, notre corps est capable de la synthétiser tout seul comme un grand grâce au soleil. Il est donc important de s’exposer suffisamment (sans forcément aller jusqu’à faire la crêpe au soleil) environ 15 à 30 min au moins 2 ou 3 fois par semaine et ce même, avec une protection solaire indice 50. Parce que s’exposer au soleil, c’est pas forcément faire la sardine sur la plage. Une balade dans la nature, protégé par les arbres, c’est tout aussi bien. Il faut sortir !

En été 🎶

Bon, il y a quand même quelque chose que tu dois savoir : ce que même si tu prends quelques kilos en été, no stress ! Déjà, c’est une période où il est important de se relaxer. Et en plus, ces quelques kilos, sache qu’ils vont vite s’envoler

Comment gères-tu l’été ? Est-ce une période que tu appréhendes ?

A très vite,

Aline & Maurianne
#teamfeelingfood