logo feeling food
pèches-mignons-accepter-profiter

Pourquoi a-t-on des péchés mignons et comment les gérer ?

Aline| 📅 19/03/2021

Nous avons (presque) tous des péchés mignons. Parfois, il s’agit d’un aliment chouchou, parfois il s’agit d’entendre tomber la pluie en étant au chaud dans son lit. Chaque personne a ses propres péchés mignons qui lui apportent plaisir et réconfort.

Aujourd’hui, on décrypte le fonctionnement de ces petits plaisirs personnels, et on te dévoile au passage nos péchés mignons à nous chez Feeling Food.

C’est quoi les péchés mignons et pourquoi ils nous font du bien ?

Quand on s’intéresse de près à l’expression « péché mignon », on tombe généralement sur des explications en lien avec la religion et ce qui est interdit parce que « péché ». On parle donc d’une faute à laquelle on ne peut pas résister, souvent liée à la gourmandise (les fameux 7 péchés capitaux). En réalité, c’est beaucoup moins grave que ça en a l’air !

Un péché mignon, qu’il s’agisse de nourriture ou de toute autre chose, c’est tout simplement ce que l’on aime par-dessus tout. Un élément qui nous rappelle notre enfance, qui nous apporte du bonheur, du réconfort ou de la joie.

Un péché mignon, ça peut être d’aimer regarder des séries, d’écouter un style de musique, d’être passionné.e de maquillage, d’aimer tremper ses cookies dans du Nutella ou de collectionner les coquillages… Bref, quelque chose d’inoffensif qui fait du bien au moral.

Comment ne pas transformer ses péchés mignons en ennemis ?

Avoir des petits plaisirs coupables, c’est donc tout à fait normal. Cependant, il peut arriver d’en avoir honte parce que l’on pense que les autres l’associeront à quelque chose de négatif. Ou bien en être gêné.e si le péché mignon devient une obsession ou nous fait ressentir de la culpabilité.

Pour mieux gérer ses plaisirs coupables au quotidien, il faut comprendre une notion essentielle. Ce qui nous plaît tellement, ce ne sont pas les péchés mignons en eux-mêmes, mais les émotions qui y sont associées. Déguster un bon petit plat apporte du réconfort immédiat, passer du temps devant la télé peut être un moyen de s’occuper l’esprit quand on veut fuir la réalité, etc.

Si tu as un jour le sentiment que l’un de tes péchés mignons t’apporte plus de mal que de bien, essaye de définir les émotions qu’il t’apporte et comment tu peux les atteindre autrement. Tu peux aussi limiter ce petit plaisir à un moment précis, comme une récompense après avoir accompli quelque chose par exemple.

Nos petits péchés mignons chez Feeling Food

Chez nous, il n’y a ni interdit, ni « cheat meal ». Nos péchés mignons représentent seulement ce qu’on ADORE. Ce sont les choses que l’on aime manger car elles nous font plaisir, qui nous font envie et qui nous rendent heureuses quand elles sont au menu du jour. Et au-delà de nos aliments chouchous, il y a bien d’autres choses qui nous font vibrer !

Les péchés mignons de Maurianne

  • Harry Potter et tout ce qui s’approche de cet univers magique : les livres et films, les petits goodies pour agrandir ma collection et me faire plaisir (surtout les calendriers de l’avent !).
  • Les bons bains moussants qui sentent bon et dans lesquels j’ai envie de rester des heures. Bonus spécial pour les produits de bains Lush que j’utilise de temps en temps.
  • Les pistaches, mon point faible auquel je ne résiste jamais tellement c’est bon !
  • Acheter des robes pour compléter mon dressing et pimper mes looks en tout saison.
  • Manger du foie gras, l’aliment qui reste selon moi la divinité ultime des fêtes de Noël.

Les péchés mignons d’Aline

  • Le bo bun, un plat vietnamien à base de vermicelles de riz, légumes, salade, viande ou poisson et assaisonnement typique. J’en bave rien que d’y penser !
  • Profiter d’un moment cocooning toute seule : me caler dans mon plaid mouton tel un burrito et manger devant un bon film.
  • Sentir les cheveux de ma fille et lui faire des attaques de bisous avant qu’elle ne soit trop grande pour parer mes embuscades.
  • Faire un repas en famille quand ma maman cuisine sa paella. Mais même sans paella, ça fait du bien !
  • Acheter des livres que j’ajouterai à ma liste infinie de lectures car j’adore ça.
  • Apprendre de nouvelles choses en suivant des formations.

Comme tu peux le voir, les péchés mignons ne sont pas des aliments auxquels tu ne peux pas résister tout en te sentant injustement coupable. Tu as parfaitement le droit d’en profiter.

A très vite,
Aline & Maurianne
#teamfeelingfood

Tente le challenge gratuit pour (Re)prendre confiance en soi 🚀

épingle pinterest  18 activités matin de bonne humeur

Cet article t’as plu ? 

Epingle-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !